Rechercher
  • Laureen

L’importance de l’hydratation


Pour rester en forme et pour préserver notre santé, nous devons veiller à assurer une bonne hydratation de notre organisme.

A l’âge adulte, notre corps contient environ 70 % d’eau, soit pour un homme de 60 kg, 48 kg sont constitués par des liquides. Un fœtus de 4 mois contient 93 % d’eau, une personne âgée environ 60 %.

Cette grande quantité est répartie en 3 types de liquide :

  • le sang (5% de notre poids)

  • le liquide extracellulaire et lymphe (15 % de notre poids)

  • le liquide intracellulaire (50 % de notre poids)

Rôles de l’eau


Fonction énergétique : Production énergétique par le mouvement entrée-sortie dans les cellules stockée sous forme d’ATP

Fonction thermorégulatrice : elle refroidit le corps quand besoin

Fonction électrolytique : Décomposition de substances en suspension, véhiculent les vitamines et minéraux dans notre corps

Fonction circulatoire : Modifie la pression sanguine et le mouvement du sang (circulation des déchets)

Fonction éliminatoire : Epuration du sang par pression sur le système rénal et drainage des acides.


L’eau est plus précieuse pour ce qu’elle emporte que pour ce qu’elle apporte

Comment bien s’hydrater ?


A température ambiante ! En apportant un liquide frais, le corps doit dépenser de l’énergie pour la mettre à la température du corps ; Rappelons nous : ce que nous ingérons ou buvons doit nous NOURRIR et non nous coûter de l’énergie ...


En dehors des repas, pour ne pas diluer le bol gastrique et annuler l’effet des enzymes digestives.

Usez et abuser des aliments riches en eau : fruits, légumes (concombre, salade verte, pastèque, melon), soupe, etc.


Favorisez les boissons à forte capacité hydratante (eau, infusions, smoothie de fruits et jus de légumes) plutôt que thé, café, chocolat, lait, boissons industrielles et alcoolisées.

En petites quantités, plusieurs fois par jour. Une trop grande quantité d’eau d’un seul coup opère un lessivage des reins et est aussitôt évacué.


Autant d’apports que de rejet : nous éliminons environ 2,5 litres sous forme d’urine, de sueur, de vapeur d’eau et de liquides dans les selles. Si le bilan est négatif, la déshydratation s’installe ...


Astuce pratique : la couleur des urines nous renseigne sur la teneur en déchets. plus elles sont foncées, plus elles sont chargées de déchets.

Quelle quantité boire ?


Pour maintenir un taux d’hydratation correcte,

quantité d’eau sortie = quantité d’eau entrée.


Quelles sont les sorties d’eau moyenne pour une personne sédentaire classique ?

Urines : 1,5 l Sueur : 0,5 l Autres pertes : 0,5 l (respiration et matières)

Quelle eau boire ?


Nous avons le choix entre 3 types d’eau : l’eau du robinet, l’eau en bouteille et l’eau directement prise à la source dans la nature.


L’eau du robinet

L’eau du robinet est dite « EDCH » : eau destinée à la consommation humaine. Avant d’arriver à notre robinet, elle subit un certain nombre de traitements strictes qui garantissent sa potabilité. Malheureusement, elle n’échappe pas à la présence de micropolluants (pesticides, résidus médicamenteux, PE, métaux lourds, nanoproduits, fluor, chlore, etc). Elle sera donc dépourvue de structure et néfaste pour l’organisme sur le long terme. Son avantage est qu’elle est gratuite. Solution : investir dans un système de purification.


L’eau en bouteille

L’eau en bouteille est généralement beaucoup trop chargée en minéraux non assimilables, ce qui conduira à une calcification et à un épuisement des reins sur le long terme. Sans parler de la migration des microparticules de plastique ingérés à chaque fois… elle reste cependant moins toxique que l’eau du robinet et représente un compromis idéal. Solution : choisir des eaux de source peu minéralisées comme la Mont Roucous, la Montcalm ou encore la volvic (résidus à sec inférieur à 200mg/l)


L’eau directement de la source

En fonction du type de source, l’eau sera plus ou moins chargée en minéraux qui seront assimilables, elle sera naturellement structurée (cluster intact) et elle sera propre car nettoyée par les différentes couches de roches. Mais tout le monde n’a pas la possibilité d’aller puiser son eau directement dans la nature donc les options vues plus haut s’offrent au citadins.

A l’inverse, une eau trop pure comme les eaux distillées ou osmosées, vont déminéraliser l’organisme sur le long terme. Il faudra donc aller chercher les minéraux ailleurs… dans les légumes !

6 clés pour inviter l’eau au menu


Mangez des fruits et légumes crus pour leur haute teneur en eau. Débutez chaque repas par une petite assiette de crudités ou un smoothie, et si vous ne digérez pas bien les fibres du cru, pensez aux jus frais pressés à froid. L’eau contenue dans les légumes est plus assimilable.

Variez vos sources de liquide. S’il est indispensable de boire au moins 1 litre d’eau pure par jour, le reste peut être pris en jus ou tisane par exemple.

Végétalisez votre eau. Si vous trouvez que l’eau plate est un peu fade, donnez-lui de la saveur en y insérant 1 rondelle de citron ou d’orange, 1 tranche de pomme ou de poire, 1 brin de thym ou de romarin...

Augmentez votre consommation de soupe et de bouillon. Rien de plus simple pour s’hydrater, se réchauffer et faire le plein de légumes. Facile à préparer et à conserver plusieurs jours.

Investissez dans une jolie gourde. Une astuce idéale pour penser à boire tout au long de la journée où que vous soyez.

Commencez votre journée par un grand verre d’eau à température ambiante pour réveiller votre organisme en douceur et finaliser le travail de détoxination nocturne.



Au commencement, il n’y a que de l’eau. La vie même de l’être humain commence dans l’eau. Il ne peut y avoir de vie sur terre sans eau. Faites-en un élément sacré


#eau #hydratation #terre #vie

11 vues0 commentaire