Rechercher
  • Laureen

L'ortie sauvage, une plante médicinale incroyable !

Mis à jour : 14 avr. 2020


L’ortie sauvage, véritable panacée pleine de chlorophylle et de minéraux.



Meilleure période pour la cueillette : au printemps


Précautions à prendre quand on cueille des orties :

  • Jamais en bord de route

  • Jamais près d’une voie ferrée

  • Jamais en périphérie d'un bosquet

  • Jamais dans un champs de pâturage

  • Ne prendre uniquement ce dont nous avons besoin


L’ortie est chélatrice, c’est à dire qu’elle a la particularité de concentrer les métaux lourds et les pesticides. La cueillir loin de la pollution mais aussi loin des bordures de chemins pour éviter les déjections d’animaux.


Concernant la récolte, se concentrer sur les jeunes pousses du haut, les sommités qui sont la partie aérienne de la plante. Elles sont très concentrées en chlorophylle et riche en vitamine C, contrairement aux feuilles plus âgées du bas qui ont un goût plus amer et qui contiennent du carbonate de calcium, une molécule irritante pour les reins.


Pour la découpe, se munir d’une paire de ciseaux ou d’un petit couteau, (la coupe du couteau étant plus respectueuse pour la plante), d’un contenant et de gants si l’on craint de se faire piquer. Si vous n’avez pas de gants, prenez l’ortie par le dessous car c’est au dessus qu’elle pique. Coupez les 4-6 premières feuilles du haut qui constituent la tête de l’ortie. De cette manière, elle pourra également repousser. En coupant, on peut parfois apercevoir des trous sur les feuilles, montrant que les insectes ont commencé à les manger. C’est un signe qu’il n’y a aucun résidu de pesticides.


Une fois à la maison, laver les orties avec un peu d’eau et de vinaigre pour les désinfecter, surtout si vous les consommez crues. Attention toutefois à n’en consommer qu’un peu au début si vous n’avez pas l’habitude, car c’est très dépuratif.


L’ortie piquante appelé Grande Ortie est extrêmement reminéralisante et drainante rénale. Elle contient de la silice qui permet de redonner vigueur à notre peau, à nos ongles mais aussi à nos os et à nos dents. Elle est très riche en protéines, 40% de son poids sec. Elle a la même teneur en chlorophylle que la spiruline qui aidera le corps à se detoxifier. Elle est aussi très riche en vitamine C, cinq fois plus que le citron. Elle contient beaucoup de fer, très intéressante pour les anémiques car la vitamine C qu'elle contient va justement aider à l’assimilation de celui-ci. Elle est anti-inflammatoire et encore plus alcalinisante que le curcuma.


Contre-indications:

  • Femme enceinte ou allaitante

  • Si vous êtes sous traitement médicamenteux, renseignez vous avant d’en consommer.

  • Problèmes rénaux (calculs,...)


Comment la consommer ?

En soupe, en salade en la hachant pour enlever d’avantage son pouvoir urticant ou en la blanchissant 2min dans de l’eau bouillante, en poêlée, en pesto, en infusion en la faisant sécher, en jus, en smoothie et même en houmous !


C’est une bonne plante pour les changements de saison, pour detoxifier le corps sous forme de cure. C’est aussi un tonique général. Si vous la consommer sous forme de complément car elle ne pousse pas près de chez vous, s'assurer qu'elle est bio et qu'elle provient de France.


Belle découverte si vous ne la connaissiez pas et bonne dégustation !


Votre santé vous appartient


#ortie #soupedortie #cuillettesauvage #ortiesauvage #grandeortie



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout